Faire du e-commerce : Arnaque ou bon plan ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Sommaire

À l’heure où internet connaît son apogée, la question du e-commerce se pose naturellement. Ainsi : « Est-ce que faire du e-commerce est une perte de temps ou un véritable bon plan ? » La réponse la plus rapide que je puisse vous donner c’est que le e-commerce, ou le fait de vendre sur Internet constitue une véritable opportunité de faire de l’argent. Mais pour vous en convaincre, lisez la suite de cet article.

À propos du e-commerce

Le e-commerce est le marché de la vente au détail qui connaît la croissance la plus rapide. Les transactions dans ce secteur devraient atteindre plus de 4 milliards de dollars en 2020. En effet, le e-commerce exige une méthode assez simple, qu’il s’agisse de créer un site ecommerce, de trouver un nom de domaine, d’utiliser les meilleurs outils marketing disponibles, mais rentables pour gagner de l’argent en ligne. Et justement, ce guide se concentrera sur la manière de créer sa boutique en ligne et sur la manière de gérer efficacement votre site web e-commerce.

Définition simple du e-commerce

Le e-commerce désigne toute forme de transaction commerciale effectuée en ligne. L’exemple le plus populaire du e-commerce ce sont les sites de vente en ligne, définis comme le lieu où l’on vend et achète des biens via Internet, à partir de n’importe quel appareil (ordinateurs, smartphones et tablettes).

Les modèles commerciaux du e-commerce

Le e-commerce est généralement classé en trois modèles différents en fonction du type de participants impliqués dans la transaction. De manière générale, ces modèles commerciaux sont les suivants :

  • Business to business (B2B) : Le B2B est le système par lequel les entreprises vendent à d’autres entreprises. Ceci est typique des magasins de papeterie qui vendent en gros du matériel de bureau à des entreprises. Normalement, les entreprises B2B offrent des réductions si les clients achètent en gros.
  • Business to consumer (B2C) : C’est le modèle commercial le plus utilisé, dans lequel les entreprises vendent à des consommateurs qui achètent une petite quantité de produits. On pourrait comparer le B2C aux supermarchés où les consommateurs font leurs courses chaque semaine, mais n’achètent normalement rien en masse.
  • Consumer to consumer (C2C) : C’est un modèle commercial relativement nouveau dans lequel les consommateurs qui ont déjà acheté quelque chose veulent revendre cet article à un autre consommateur. Sur des marchés comme eBay et Craigslist, cela peut être une plateforme facile et très lucrative pour vendre des objets dont on a plus besoin.

Comment démarrer une entreprise e-commerce ?

Il y a un ordre logique dans la façon de créer une solution ecommerce, à l’instar d’une boutique en ligne. Bien que la création de son propre site ne prenne probablement moins d’une journée, les étapes de recherche, de création, de lancement et de croissance d’une entreprise e-commerce rentable est un processus à plusieurs niveaux qui implique un certain nombre de décisions.

  • Choix d’un secteur
  • Étude de marché
  • Recherches et planification
  • Création d’une marque

Comment gagner de l’argent avec le e-commerce ?

C’est élémentaire ! Pour gagner de l’argent, il faut investir de l’argent. La plupart des entreprises existantes qui lancent une boutique e-commerce comptent sur les annonces payantes pour générer des ventes, mais cela peut coûter cher et réduit la marge de profit. Par ailleurs, si vous n’avez pas de magasin physique et vous comptez tout de suite avoir un site e-commerce, il faut apprendre à tirer le meilleur parti de votre budget.

Ainsi, avant de dépenser ne serait-ce qu’un sou, vous devez être au courant de la manière dont il faut choisir les logiciels et les outils dont vous aurez besoin pour ouvrir une boutique en ligne. Vous devez également savoir comment créer, dans votre structure, des processus et des automatisations qui vous rapporteront de l’argent sur le long terme.

Les marchés en ligne sont toujours en plein essor. Il reste encore des milliards de dollars à gagner dans ce secteur. Il n’est donc pas surprenant que de nouvelles entreprises fassent leur apparition chaque jour. Pourquoi ne pas également en profiter ? Par ailleurs, si vous avez du mal à vous lancer dans le commerce en ligne, voici quelques stratégies qui ont fait leurs preuves pour vous permettre de partir du bon pied.

1 – Créer un blog qui génère du trafic

L’un des aspects les plus difficiles avant la création d’une entreprise e-commerce, tout en assurant la croissance de celle-ci, est d’obtenir suffisamment de trafic sur votre site Web e-commerce. Je vous recommande donc de vous concentrer sur le développement d’une stratégie marketing entrant afin d’améliorer le positionnement de votre site e-commerce dans les résultats de recherche. Cela prend plus de temps que d’acheter des publicités, mais la marge de profit est plus important.

Ainsi, une campagne de marketing entrant efficace commence par un blog actif. Chaque plan de marketing de contenu doit inclure un aperçu de la manière de trouver des clients. Définir le parcours de recherche client implique de réfléchir à ce que vos clients potentiels recherchent, aux questions et aux problèmes qu’ils rencontrent, et d’adapter le contenu de votre blog pour répondre et résoudre tout cela.

En passant, il faut savoir que la solution e-commerce que je vous propose, c’est d’utiliser WordPress pour la création site internet. Ensuite, vous devrez installer le plug-in WooCommerce pour créer une boutique en ligne. Le blog vous permet de gagner du trafic avec du bon contenu et la solution e-commerce, notamment le plug-in, vous permet de vous démarquer rapidement de vos concurrents et donc de mieux vendre sur Internet.

2 – Investir dans un bon logiciel de gestion de catalogue produits

La possibilité de mettre vos produits en ligne rapidement et efficacement est un élément essentiel pour garantir le succès à long terme de votre site marchand, en particulier si vous souhaitez jouer dans la cour des grands et réaliser des gains substantiels. Google aime les boutiques en ligne qui partagent en permanence des produits et offrent une interface utilisateur facile à prendre en main. Les solutions PIM (Product Information Management) peuvent aider à mettre en place tout le processus de gestion de catalogue produits.

Avec un logiciel PIM, vous pouvez mettre à jour, et en masse, le contenu, les images, les métadonnées et les attributs de vos fournisseurs. Les clients obtiendront les informations exactes et vous pourrez utiliser des fonctionnalités pour améliorer les métatitres et les descriptions, qui constituent également un bon point pour le classement dans les résultats des moteurs de recherche.

Outre le facteur de référencement site, les solutions PIM permettent aux équipes internes de collaborer plus facilement, de traduire du contenu si nécessaire, de modifier le format et la taille des images et de créer une interface utilisateur intuitive et facilement accessible.

Par ailleurs, il faut savoir que la plupart des meilleurs logiciels PIM disponibles nécessitent la souscription à une formule payante pour accéder à l’intégralité des fonctionnalités de gestion de catalogue produit. Mais les tarifs sont plutôt raisonnables et c’est un investissement indispensable qui peut vous rapporter gros. Parmi les logiciels PIM plus populaires et les plus efficaces, on citera notamment InfoSpere MDM, Product 360, Salsify et Akeneo.

3 – Mettre des produits sur autant de canaux possibles

Il est indispensable d’être en ligne sur plus d’un endroit si vous voulez stimuler votre croissance. Pour développer une entreprise e-commerce, il faut commencer par adopter une stratégie de diversification reposant sur des canaux de distribution clairs et sur le respect des lois. Cela n’est peut-être pas sexy, mais c’est l’un des plus grands défis auxquels la plupart des entreprises sont confrontées. Elles commencent à se développer. Les entreprises doivent d’abord se concentrer sur l’optimisation et la liste de leurs produits sur plusieurs canaux, tels que Amazon, eBay, Walmart ou encore Rakuten.

En outre, il est important de posséder des marques déposées, une bonne garantie lorsque les produits sont vendus par l’intermédiaire d’un revendeur agréé. Enfin, vous devez avoir des accords de distribution avec tous les distributeurs ou les détaillants en spécifiant où ils peuvent ou ne peuvent pas vendre en ligne leurs produits, notamment en ce qui concerne la politique anti-blanchiment d’argent et le contrôle qualité. C’est la meilleure stratégie pour développer une boutique en ligne.

4 – Automatiser certains processus

Plus vous automatisez vos processus de vente en ligne, plus votre croissance sera rapide et facile. L’installation et la mise en place des différents systèmes présentés ci-dessous prennent du temps, mais c’est du temps très bien dépensé. L’un des meilleurs conseils que je peux vous donner pour développer votre commerce en ligne c’est l’automatisation, toujours l’automatisation et encore l’automatisation. Je ne le dirais jamais assez. De la comptabilité à la gestion des commandes, en passant par le web marketing et la gestion des stocks (que l’on ne retrouve pas dans le Dropshipping), il est préférable d’automatiser tout ce que vous pouvez.

Par exemple, il sera judicieux d’automatiser les données de vente de votre panier moyen grâce à un logiciel de comptabilité. Vous pouvez aussi automatiser le suivi des courriels en fonction du comportement et du profil des clients. Plus vous automatisez des tâches, plus vous aurez du temps pour réaliser des activités à forte valeur ajoutée.

6 – Choisir le bon CMS

Choisir la bonne solution ecommerce pour votre projet est une décision à prendre au sérieux. Prenez le temps de faire des recherches avant de vous engager. Ne pensez pas seulement aux performances de départ de votre boutique e-commerce, aux ventes que vous aurez au cours de vos premières années, mais à la croissance et aux ventes que vous ferez au fur et à mesure de votre croissance. Il faut donc prendre votre temps et recherchez toutes les options avant de choisir votre logiciel de gestion de contenu. Cela peut faire ou défaire votre entreprise.

Il s’agit de choisir parmi les nombreux CMS (Content Management System) qui existent actuellement sur le marché. En effet, il est également possible de passer par la création de site internet traditionnel les langages HTML CSS, mais cela prendra beaucoup trop de temps. De plus, avec les CMS, vous pouvez vous-même créer votre site sans avoir besoins de compétences techniques spécifiques sur la création boutique en ligne. Voici une présentation de deux des CMS les plus célèbres et des plus utilisés au monde.

  • BigCommerce

Big Commerce est actuellement l’un des CMS les plus populaires actuellement. Il vous permet de créer un site internet vitrine attrayante et facilement intégrable avec Facebook, eBay, Amazon et plus encore. Tout en vous permettant de gérer les paiements, les livraisons, l’e-mailing, les coupons de réduction et les stocks disponibles. Si vous souhaitez simplifier le processus en automatisant les inscriptions, c’est un excellent point de départ. Le gros avantage de BigCommerce est sa flexibilité. Vous pouvez l’utiliser uniquement comme une solution SAAS, uniquement comme une plateforme de gestion en Back office de l’ensemble de vos canaux de vente à partir d’un seul endroit, ou les deux à la fois ; c’est-à-dire, un site professionnel à part entière.

  • Shopify

Vous avez probablement déjà entendu parler de Shopify. Ce CMS est devenu l’une des plateformes e-commerce les plus efficaces pour la gestion de contenu. C’est également une option abordable avec de nombreuses fonctionnalités, et reste une valeur sûre.

Bien évidemment, il existe encore d’autres logiciels e-commerce comme Magento, Jimdo, Woocommerce, Oscommerce, Wix ou encore Oxatis. Ces CMS sont également disponibles en version gratuite et payante.

Pour conclure, je dirais qu’il existe de nombreuses façons de créer un site marchand. Cela nécessite du temps, de l’énergie et de l’argent. Il n’y a pas de raccourcis, mais les gains que vous pourrez en tirer en valent vraiment la peine. Les opportunités de marché sont encore énormes, alors ne désespérez pas. Si vous avez un produit qui fait rage et que vous êtes prêt à faire de gros efforts dans votre boutique e-commerce, les possibilités sont infinies ! Il suffit juste de savoir vendre.