Quels sont les inconvénients des plateformes de travailleurs indépendants ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Vous hésitez à vous inscrire sur des plateformes de travailleurs indépendants ? Voici 4 inconvénients de ces sites de freelances.
Sommaire

Dans le précédent article, on a vu ensemble les avantages de vendre sur une plateforme pour les freelances. On voyait que les sites pour les indépendants avaient de gros avantages. Mais dans cet article, on va voir les inconvénients des plateformes de travailleurs indépendants.

Parce que loin de moi l’idée de vous dire que tout est parfait sur ces plateformes pour trouver des missions. Le but de ce blog est de vous parler en toute honnêteté grâce à mon expérience. Donc même si selon moi les plateformes de mise en relation sont très intéressantes, elles ont quelques points faibles.

C’est quoi une plateforme de mise en relation ?

Une plateforme de mise en relation est un site, parfois appelé une marketplace (place de marché) où se rencontrent :

  • Des freelances qui proposent leurs compétences et qui recherchent des missions freelance
  • Des entreprises clientes qui recherchent des prestataires freelances
  • Et parfois même des affiliés qui sont rémunérés en mettant en relation les deux parties (c’est le cas sur BeFreelancr.com notamment)

Pour qui sont les plateformes de travailleurs indépendants ?

Certaines plateformes pour trouver des clients sont généralistes. On peut notamment lister :

  • BeFreelancr
  • ComeUp
  • Upwork
  • Fiverr

Et d’autres sont spécialisées dans des métiers :

  • Malt (ex Hopwork) ou La Crème de la crème pour les développeurs
  • Designhill et 99designs pour les web designers et les graphistes
  • Textbroker pour les rédacteurs
  • Ou encore TextMaster pour les traducteurs

Au niveau du statut juridique, vous pouvez être en statut auto-entrepreneur, en EIRL, en société ou bien en portage salarial. Sur certaines plateformes, vous pouvez même commencer à trouver vos premières missions sans avoir de statut.

Les 4 inconvénients des plateformes de travailleurs indépendants

Rentrons maintenant dans le vif du sujet et voyons ensemble les inconvénients des sites de travailleurs indépendants.

Être en concurrence avec d’autres profils

Sur les plateformes de profils, comme c’est le cas sur Malt ou La Crème de la crème par exemple, vous pouvez plus difficilement vous différencier. Donc vos clients potentiels verront surtout la différence de prix, et pas la valeur de chaque freelance.

Ce qui est drôle, c’est que le CEO de Malt à tendance à dénigrer des plateformes comme ComeUp (5euros.com) ou BeFreelancr, en disant que ces types de plateformes tirent les prix vers le bas. Mais en réalité, sur des plateformes comme ComeUp, BeFreelancr ou Fiverr, vous présentez votre offre. Donc vous n’êtes pas comparable directement avec le freelance à côté de vous.

Payer pour travailler

Un autre reproche qu’on fait souvent aux plateformes, c’est de devoir payer pour travailler ! En effet, sur certaines plateformes comme ComeUp ou Codeur par exemple, vous devez payer un abonnement tous les mois pour pouvoir être présent sur la plateforme. Et même si officiellement, rien ne vous oblige à payer, dans les faits vous serez plus ou moins obligé de prendre un abonnement sur ces plateformes.

Mais rassurez-vous, certaines plateformes comme BeFreelancr ou Upwork n’ont pas de principe d’abonnement. Sur ces plateformes, le site prendra une commission sur chaque vente, mais vous n’aurez pas à payer d’abonnement. C’est assez rassurant, parce que si vous ne faites pas de vente, vous n’aurez pas payé pour rien !

Réaliser beaucoup de petites commandes

C’est un inconvénient qui peut aussi être un avantage. Mais je trouvais plus intéressant d’en parler dans cet article. Sur les plateformes, vous avez en général plusieurs missions en même temps, sur lesquelles vous allez gagner quelques dizaines ou centaines d’euros (parfois milliers). C’est parfois assez difficile de s’y retrouver, parce que vous devez jongler entre plusieurs commandes. Ça demande un peu d’organisation au début, mais ça s’apprend !

D’un autre côté, c’est plutôt un avantage de ne pas dépendre que d’un seul client. Sur les plateformes, vous aurez quelques clients récurrents, qui vous passeront des commandes régulièrement. Et puis vous aurez des missions ponctuelles de quelques heures ou quelques jours.

Attendre la fin de la commande pour recevoir ses gains

Dans le précédent article sur les avantages des plateformes de freelances, on a vu qu’un gros avantage était le fait que les clients sont rassurés. En effet, ils savent que le développeur, le graphiste ou le rédacteur avec qui ils travaillent ne va pas partir avec l’argent sans faire la mission. Puisque le freelance sera payé à la fin de la commande (la plateforme débloquera la commission du freelance).

Et c’est un avantage aussi pour le freelance qui est sûr d’être payé, puisque le client paye 100% du montant lorsqu’il passe commande. Mais cet avantage a un inconvénient puisque le freelance reçoit l’argent à la fin de la commande. Donc si la commande dure 2 semaines par exemple, il faut attendre au moins 15 jours pour recevoir l’argent. Ça demande donc une gestion de trésorerie.